lundi 28 janvier 2019

VE2.4. Benzène COVNM


Le VE : Innovation pérenne ou rêve écologiste ?
« Dans un monde inondé d’informations sans pertinence, le pouvoir appartient à la clarté. »  Yuval Noah Harari


VE2.4 - Benzène -COVNM (C6H6 Benzène)

Problème général, résolu

C’est le principal constituant des Composés Organiques Volatils Non Méthaniques dits « COVNM », curieuse appellation désignant les hydrocarbures autres que les alcanes CnH2n+2. Le benzène C6H6 est la base des hydrocarbures cycliques.
  • Il a été additionné à l’essence après 1950 aux taux de 5%, pour améliorer l’indice d’octane. Son odeur caractéristique était perceptible en faisant le plein.
  • Puis, ayant été évalué comme possible cancérigène pour les garagistes très exposés (inhalation de vapeurs au cours du nettoyage des pièces à l’essence), il a été réduit à 1%.
  • Depuis 2010, les pompes volumétriques avec récupérateurs de vapeurs sont obligatoires : l’odeur de benzène en faisant le plein d’essence a disparu.
En Ile-de-France, toutes origines confondues, le taux de benzène dans l’air est passé de 4 000 μg/m3 en 1995 à 500 μg/m3 en 2015, soit 0,5 millième de ppm. L’automobile est très minoritaire dans les émissions résiduelles actuelles des véhicules à essence non Euro 6.

Comp. organiques volatils non méthaniques

1991
2016
Emissions routières
KT/an
900
50
Taux en IdF (toutes origines)
μg/m3
2
1
Valeur limite UE moyenne annuelle
μg/m3
5
Norme Euro Essence
g/km
Néant
0
Norme Euro Diesel
g/km
Néant
Néant