Profil


Qui suis-je ?        


  • Ingénieur généraliste, passionné par la physique et ses applications dans les techniques de l’ingénieur : électricité, mécanique, thermodynamique, mécanique des fluides, modélisation informatique des systèmes.
  • MBA, dirigeant d’entreprise retraité, consultant polyvalent, spécialiste des salaires variables, des prix de transfert et de la modélisation économique, avec une carrière dans l’équipement automobile et les moteurs électriques. 
  • Homme de culture technique, économique, historique et politique, grand lecteur d’essais dans tous ces domaines
  • Epoux d'une femme active, père de deux fils ingénieurs, grand père de 4 merveilleux petits enfants de 5 à 15 ans auxquels je voudrais laisser un monde vivable, aux plans écologique, et aussi politique et économique.
 J’aime :
  • La France (mais aussi l’Europe, l'Allemagne, la Suisse, les USA, le Maroc et bien d’autres)
  • la démocratie qui repose sur l’état de droit,
  • le petit essai de Yann ALGAN et Pierre CAHUC : "La Société de défiance", et l'ouvrage magistral de Jean TIROLE : "L'économie du bien commun", 
  • les idées claires et le rationalisme cartésien,
  • la liberté de s’exprimer, d’entreprendre et de travailler,
  • le civisme et les sens du devoir et de l’effort
  • la langue française, ce qui ne m’empêche pas de parler correctement l’anglais
  • l’écologie intelligente,
  • l’économie de marché et la libre concurrence, le travail et le talent
  • mais aussi le service public et la réglementation là où ils sont nécessaires,
  • une redistribution sociale réaliste selon des règles simples,
  • une sécurité sociale (au sens étymologique) contre les aléas majeurs de la vie
  • naviguer à la voile au grand large

Je n’aime pas :
  • l’interventionnisme de l’Etat obèse,
  • les fiscalités et allocations absurdes, illisibles ou dissuasives
  • l’irresponsabilité et l’assistanat érigés en mode de vie
  • la démagogie souvent sous-jacente aux campagnes électorales,
  • les décisions prises dans l’émotion au détriment de la réflexion
  • l’extrémisme politique et l’intégrisme religieux,
  • le militantisme partisan ou sectaire,
  • le politiquement correct,
  • la théorie du complot qui nourrit le populisme,
  • la défiance, le « tous pourris », le lynchage médiatique,
  • la violence physique ou morale, les fraudes fiscale et sociale.

 J’ai voulu ce blog :
  • en évitant de rentrer dans la politique partisane,
  • pour ramener de la raison là où il y a trop de passion,
  • dans ce domaine de l’énergie que je connais bien,
  • qui est déterminant pour l’avenir de la France,
  • où bien des médias manquent de mise en perspective,
  • et où certaines décisions politiques reposent sur des analyses erronées ou sectaires.


Table des matières du blog